AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La bibliothèque d'Endersat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: La bibliothèque d'Endersat   Jeu 18 Sep 2014 - 23:47

Zoooouuuuuuuuuuuuuu, je suis en verve ce soir, dc je me lance dans un petit projet qui me trotte dans la tête depuis un moment.

Je suis un assez gros lecteur (2/3 bouquins par mois). Mes goûts sont assez éclectiques, mais j'ai quand même un intérêt assez prononcé (et même plus que prononcé) pour la SF et l'Heroic Fantasy. Dans ce post, je vous ferais part de mes coups de coeur, mes découvertes, ou des livres qui m'ont fortement marqué (et pas uniquement dans ces styles). Bref, tout un programme...

Premier post à suivre...si je le termine ce soir ^^

Bonnes découvertes (ou pas) à tous, petits rats de bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Ven 19 Sep 2014 - 15:17

Jean-Philippe JAWORSKI


Commençons chers amis par faire vibrer la fibre nationale présente en chacun de nous (si, si, regardez bien), en s'attardant sur un auteur français.
J'ai découvert cet auteur l'année dernière, et çà a été immédiatement le coup de foudre. Un style élégant et raffiné, pour un auteur qui manie avec brio, et beaucoup de plaisir notre chère langue de Molière.
Auteur de deux jeux de rôles, Tiers Age et Te Deum pour un massacre, inconnus pour ma part (mais je ne suis loin d'être un sachant sur le sujet, il a publié 3 livres à ce jour.


Premier contact avec JAWORSKI, Gagner la Guerre m'a tout de suite accroché. Prenant place dans la cité état de Ciudala (que par analogie, on pourrait situer dans une sorte de rennaissance italienne), ce roman nous raconte la tentative de prise de pouvoir de la cité par le Podestat Leonide Ducatore, à travers les yeux d'un de ses subalternes: Benvenuto Gesufal. Personnage attachant s'il en est, Benvenuto tue, ment, rapine et viole sans vergogne....mais toujours pour la bonne cause.....la sienne! Tout un programme n'est ce pas!?! Tour à tour, chasseur et chassé, Benvenuto mettra en oeuvre dans ce roman, sa qualité principale: sa fabuleuse capacité de survie. Autre qualité, et non des moindres, Benvenuto a la langue bien pendue et le verbe haut en couleur. Suivre ses pérégrinations dans le Vieux Royaume aura été pour moi un véritable bonheur et une sacrée découverte. Certainement un des meilleurs livres que j'ai pu lire en 2013, si ce n'est le meilleur.
Ce roman a reçu le Prix Imaginales en 2009.


Dans la foulée de Gagner la Guerre, car véritablement emballé par l'auteur, je me suis procuré Janua Vera. Ce dernier est un recueil de nouvelles se déroulant dans l'univers du Vieux Royaume. Comment dire...Là encore, je suis bluffé par le style de l'auteur. J'adhère, j'accroche, j'adore. Les nouvelles sont très diversifiées, toujours très agréables à lire, et certaines sont vraiment poignantes. Le conte de Suzelle m'a mis la larme a l'oeil (si, si, je vous assure).
Petit bonus, la réédition de ce livre a permis d'y inclure une petite préface de Don Benvenuto Gesufal himself. Je ne peux m'empêcher de vous en livrer un passage, qui vous donnera une idée du style de JAWORSKY, et de Benvenuto bien sûr.

"Il faut dire que l'écrivain, c'était un cave à périr d'ennui. Un type terne, déplumé, casanier avec çà, et pas bien riche. Partager son quotidien, même en rêve, c'était loin d'être folichon. Je me faisait l'effet d'un voyeur qui n'avait rien trouvé de mieux, pour se rincer le calot, que le train train d'une dame patronnesse. Même quand il se mettait à son écritoire, je n'apprenais rien. Le scribouillard n'avait pas le verbe facile, c'était un besogneux qui cherchait ses mots, tournait autour du pot, raturait, récrivait ce qu'il avait biffé. Son existence me paraissait morne et étriquée, à mille lieues du prestige dont la littérature se pare en société. Je commençais à soupçonner une imposture: non, les gens de lettre ne sont pas des grands hommes. Mon gaillard, en tout cas, me faisait penser à certaines filles que j'avais ramassé sur le pavé. Dans la rue, fardées et décorées d'affiquets, elles paraissent foutrement appétissantes. Mais une fois effeuillées, on découvre leurs seins flasques, leurs vergetures et leurs gros genoux, et on regrette de ne pas les avoir culbutées toutes habillées. Poètes et rhétoriqueurs, c'est la même engeance. Ca se peint avec art, ça tapine dans les salons et les cercles, ça brille de loin; mais une fois désapé, le plumitif dans son humanité toute nue est tristement ordinaire."



Je ne m'attarderais pas sur Même pas mort, premier volume d'un triptyque dont la suite ne sortira qu'à partir de l'année prochaine. Je réserve pour l'instant mon avis, mais gage que vous avez déjà assez de boulot si vous voulez vous lancer à l'assaut des 2 volumes que je vous ai déjà présenté plus avant.
Ces trois ouvrages ont été édité aux Moutons Electriques, une très bonne boite d'édition lyonnaise (version papier et électronique). Editions disponibles aussi en format poche (moins cher certes, mais aussi beaucoup moins sympa)

Bonne lecture à tous!
Revenir en haut Aller en bas
petitgars
Légende
Légende
avatar

Messages : 5318
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 34
Localisation : Pirmil

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Ven 19 Sep 2014 - 17:04

Je plussoie, j'aime bien Jaworski.
Même si ça fait un an qu'il repousse sa suite. ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Lun 22 Sep 2014 - 15:30

David WEBER
La saga Honor Harrington

Bon, je n'avais pas vraiment prévu d'enchainer avec Honor Harrington, mais puisque Mezcal en parle dans le post sur les liseuses, je me dois de vous la présenter!! Soyons clair, on y serait arrivé forcément à un moment ou un autre.

Si vous souhaitez vous lancer dans cette (grande) saga, dites vous que vous partez avec à un peu plus de 20 ans de retard...Le premier roman de la saga, Mission Basilic, a été publié en 1993...avec une localisation française depuis 1999...Du coup, ce ne sont pas moins de 21 ouvrages qui vous attendent déjà si vous souhaitez vous lancez dans l'aventure (pour "seulement" 13 histoires, mais scindées en 2 tomes depuis le sixième opus Mascarade Silésienne, ce qui nous amène donc à 21 livres)!

Rendu là, vous ne savez toujours pas de quoi traite la saga Honor Harrington...Normal, je ne peux pas non plus tout vous dire d'un seul coup...Ayez donc l'amabilité de reposer vos fourches, pics et autres armes de jet, pour me laisser en venir au coeur de l'histoire.

Cette saga est un space opera mettant en scène....ben Honor Harrington (si vous pouviez s'il vous plait suivre un minimum, ça me faciliterait les choses...). Néanmoins, je vous le concède, c'est un peu juste pour l'instant comme explication. Pour bien situer l'oeuvre, très riche en protagonnistes, on va commencer par un peu d'histoire.

Les progrès technologiques de l'humanité lui ont ouvert les portes de l'espace, grâce à d'énormes bonds en avant dans les systèmes de propulsion des vaisseaux, leur permettant d'atteindre des vitesses correspondant à 0,1 ou 0,2 c, soit 10 à 20% de la vitesse de la lumière (qui est pour rappel de près de 300 millions de mètres par seconde....même si le dire ne me permet pas pour autant de la quantifier réellement ;p) . Les premiers pas de la colonisation d'autres planètes ont pu être effectué., et l'humanité commence à s'essaimer dans la galaxie. Des pionniers se lancent à l'assaut de planètes lointaines grâce à la cryogénisation. C'est ainsi que seront créé le "Royaume Stellaire de Manticore", la "République Populaire de Havre", l'"Empire Andermien", l'"Alignement Messan"....Plus tard seront découvert les "trous de ver", permettant aux vaisseaux de joindre, de façon beaucoup plus rapide, deux points très éloignés de l'espace.

Voilà pour l'historique général. Honor Harrington est une jeune capitaine de frégate (car oui, vous ne vous y attendiez peut être pas, mais Honor Harrington est une femme) de la Flotte Royale Manticorienne (la FRM donc), envoyée en poste dans le système de Basilic. Ce dernier dispose d'un accès par trou de ver au système mère de Manticore, et dispose donc logiquement d'un détachement militaire permanent de la FRM pour en protéger l'accès.
Voilà pour les bases de l'histoire dans laquelle je ne rentrerais pas beaucoup plus, car il n'y a pas trop d'intérêt à spoiler les bouquins et à vous enlever le plaisir de la découverte de l'univers d'Honor Harrington. Sachez seulement que le Royaume Stellaire de Manticore est au début de l'histoire en guerre froide avec la République Populaire de Havre, et que, vous vous en doutez, les choses ne vont pas en rester là.

Plus globalement, cette saga est un space opera très complet. David WEBER a réussi (à mon sens), à mettre en place un univers cohérent, touffu et complexe. Il développe bien son univers, allant jusqu'à fournir des coupes des vaisseaux, et autres missiles utilisés par les différents protagonistes. Je ne vous le cacherais, il y a aussi (à mon sens encore, forcément), des passages un peu lourd et mielleux sur la vie quotidienne de Honor Harington, mais on se trouve quand même plongé dans un univers vaste, en constante évolution, et qui vous accroche vraiment bien. Les combats spatiaux sont vraiment dynamiques, et l'évolution des différentes politiques "galactiques" (à travers les alliances, trahisons...entre les différents protagonistes) est passionnante. En bref, la trame générale est vraiment très bonne.

Si vous aimez les batailles spatiales à gros renforts de missiles, contre mesures et autres projectiles cinétiques (car oui, comme dans Blood Bowl, quand vous vous prenez un rocher dans la tronche, çà fait mal....), et évoluer dans un univers dense (aussi bien en terme de développement technologique, que de trame politique entre les différentes 'nations" de l'espace), cette saga est faites pour vous!!!!

A noter aussi, cette saga est éditée à "l'Atalante", une super boite d'édition nantaise (!!), sur laquelle je reviendrais de façon régulière!

Dernier point, le succès important de cette série, a donné lieu à l'écriture de nombreux spin-off (que je n'ai personnellement pas lu), pas forcément par David WEBER lui même, étoffant encore grandement l'univers d'Honor Harrington.




Dernière édition par endersat le Lun 22 Sep 2014 - 15:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tyra
Champion
Champion


Messages : 3382
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 31
Localisation : Cholet :(

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Lun 22 Sep 2014 - 15:38

Juste pour dire que les Spin-off se lisent très bien aussi et apporte un plus à l'Honorverse Smile
Revenir en haut Aller en bas
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Lun 22 Sep 2014 - 15:40

@Tyra a écrit:
Juste pour dire que les Spin-off se lisent très bien aussi et apporte un plus à l'Honorverse Smile

Merci pour l'info car je me tatais vraiment pour les lire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Gulix
Super Champion
Super Champion
avatar

Messages : 3759
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 33
Localisation : Vallet

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Lun 22 Sep 2014 - 16:34

J'ai lu le premier, j'ai bien aimé, mais je ne compte pas forcément me lancer dans la saga. Mais c'est pas pour autant que c'est pas de la bonne. Juste que je kiffe plus trop les sagas à rallonge.

Gulix, qui indique ses lectures sur Goodreads.

_________________
Rapporteur du Bâton du Naze Assis

Coach des Exskavenarks, des Salem Globetrotters, des Oilean Na Clairsi, de Zi Oranj' Kounty et du M.A.S.K, des Fiery Frogmen of Fthagn
Vainqueur Mini Choko 2013
Vainqueur de la ligue par procuration en 2015 (Z.O.K. champion, merci SkavenA)

Dispo pour du Pulp City
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gulix.fr
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Lun 22 Sep 2014 - 16:59

Il est clair que la saga Harrington, c'est pas vraiment fait pour les lecteurs occasionnels. C'est une vraie saga à rallonge faite pour des lecteurs qui aiment s'immerger dans un univers, et suivre son évolution dans le temps.

Dans tous les cas, si tu n'avais pas aimé, t'aurais eu le droit de le dire hein! On vit en démocratie, et on a pas tous les mêmes gouts (heureusement!!!....)

Du coup, je vais faire un tour sur goodreads moi Mr Ronvel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Lun 22 Sep 2014 - 18:37

Jack CAMPBELL
La saga Black Jack Geary

Puisque j'ai ouvert le sujet des sagas space opera, je vais le clôturer avec l'autre série que je connais. Je vais la nommer saga Black Jack Geary, du nom du personnage principal. Cette saga est beaucoup plus courte que la saga Honor Harrington (car commencé plus tard, 2006 pour être exact), et compte à ce jour 11 livres (9 sur la trame principale et 2 spin-off).

La trame principale se découpe en deux pans qui se suivent. La première série de 6 livres se regroupe sous le nom de La Flotte Perdue, et la seconde (3 livres sortis à ce jour, série en cours) Par delà la Frontière.

De la même façon que dans Honor Harrington, on se retrouve face à une humanité qui a trouvé le moyen de voyager dans l'espace, et a pris ses aises pour s'y établir. Le temps et l'éloignement aidant, l'humanité a fini par se scinder en deux camps: celui de l'Alliance (le camp de Black Jack) et celui des Mondes Syndics (où règnent le despotisme et la terreur, ce qui ne veut pas dire que c'est forcément beaucoup mieux au sein de l'Alliance...).


John Geary, le personnage principal, est devenu bien malgré lui un héros et une légende de l'Alliance. Aux commandes de son croiseur de combat lors de la première attaque des Mondes Syndics, il sauve son équipage et disparait avec son vaisseau corps et bien. Un siècle plus tard, sa capsule de survie est miraculeusement retrouvée par la Flotte de l'Alliance qui est en chemin pour en découdre de façon décisive avec la Flotte Syndic. Malheureusement pour notre gentil héros, cette bataille est un piège, et il se retrouve bien malgré lui aux commandes d'une flotte sur le point de se faire écraser. N'écoutant que son courage,....il fuit (ben oui, vous ne connaissez pas l'adage: courage, fuyons???). Plus sérieusement, pour éviter l'anéantissement total, il n'a d'autres choix que de lancer la flotte en plein coeur des systèmes syndics. Vous l'aurez compris, c'est la raison pour laquelle le premier pan de l'histoire s'appelle La Flotte Perdue.

On va donc suivre les manoeuvres et tactiques de Black Jack, au coeur du système Syndic, pour ramener ses vaisseaux et ses hommes à bon port. Concernant Par Delà la Frontière, je ne vous dirais rien, il s'agit juste de la suite logique de La Flotte Perdue...et puis, pas de spoil bien sûr au cas où vous seriez tenté!

Le contexte général de cette saga est moins étoffé que dans Honor Harrington, et le style de l'auteur est aussi beaucoup plus direct. Mais globalement, çà ne nuit pas du tout à la saga, au contraire. On va un peu plus rapidement à l'essentiel, et c'est bien aussi. L'univers est cohérent et immersif, et c'est certainement le plus important. Je reprocherais juste à l'auteur certaines redondances dans son style, et des façons de réagir de certains des personnages un peu lourdes. A part çà, j'aime vraiment cette série qui prend un tour vraiment jouissif à la fin de La Flotte Perdue. Donc encore une fois, amateurs d'étoiles et de combats spatiaux, ou si vous cherchez une alternative à cette chère Honor, lancez vous!



Revenir en haut Aller en bas
Acryosis
Champion
Champion


Messages : 2454
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Mar 23 Sep 2014 - 10:27

Super merci !
Je ne suis pas tro pspace opera, mais j'aime bien les longues sagas, donc je me laisserai peut-être tenter
Revenir en haut Aller en bas
Mimic
Futur champion
Futur champion
avatar

Messages : 1560
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 41
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Mar 23 Sep 2014 - 15:54

Merci de tes retours M. Endersat!

As-tu des propositions pour des one-shot? J'anticipe peut-être sur de futurs posts
Revenir en haut Aller en bas
enderchatte
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 40
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Mar 23 Sep 2014 - 16:57

@Mimic a écrit:
Merci de tes retours M. Endersat!

As-tu des propositions pour des one-shot? J'anticipe peut-être sur de futurs posts

Oui, tu anticipes mon cher Mimic! J'ai plein de one shot à vous proposer....mais laissez moi le temps de m'y consacrer ^^
Je n'avais pas prévu de parler de ces 2 sagas tout de suite, ms comme le sujet a été abordé, je m'en suis occupé!!!!

D'autres suggestions à venir ds la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Castor
Joueur expérimenté
Joueur expérimenté
avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 35
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   Ven 26 Sep 2014 - 16:38

endersat a écrit:
Jean-Philippe JAWORSKI


Commençons chers amis par faire vibrer la fibre nationale présente en chacun de nous (si, si, regardez bien), en s'attardant sur un auteur français.
J'ai découvert cet auteur l'année dernière, et çà a été immédiatement le coup de foudre. Un style élégant et raffiné, pour un auteur qui manie avec brio, et beaucoup de plaisir notre chère langue de Molière.
Auteur de deux jeux de rôles, Tiers Age et Te Deum pour un massacre, inconnus pour ma part (mais je ne suis loin d'être un sachant sur le sujet, il a publié 3 livres à ce jour.

Tout à fait d'accord: Jaworski est l'un des tout meilleurs français dans son domaine.

Mais pour moi, le maître absolu reste tout de même Alain Damasio et sa Bible: La Horde du Contrevent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bibliothèque d'Endersat   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bibliothèque d'Endersat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création d'une bibliothèque en Afrique
» Etagères & bibliothèque vintages - Shelving wall unit 1950's - 1960's
» Bibliothèque de vidéos XTZ (Youtube,Viméo,...)
» Bibliothèque de GIFs animés (ou pas)
» bibliothèque de logos volvo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Bloodbowl à Nantes :: Autres :: Tout le reste ....-
Sauter vers: